L’harmoniciste Greg Zlap a allumé 6000 étoiles à Vienne

L’harmoniciste Greg Zlap allume 6000 étoiles à VienneTheatre Antique
Jazz à Vienne accueille toujours, en avant première de son célèbre festival, un spectacle jeune public. Cette année, les pierres du théâtre antique ont vibré au son des 6ooo jeunes harmonicistes.

6000 harmonicistes
Avec Greg Zlap à la baguette, l’Epopée du souffle a allumé des étoiles dans le regard des 6000 enfants présents sur les gradins de cet amphithéâtre à ciel ouvert. Tous ont découvert ce petit instrument en arrivant et ont eu comme professeur Albert Harmonicus, alias Greg Zlap. Comme il le leur demandait, les enfants se sont tous emparés de leur nouvel instrument de la main gauche et ont soufflé…inspiré au rythme de leur chef d’orchestre improvisé.

Greg Zlap
Les pierres de cette arène n’en sont toujours pas revenues, elles n’avaient jamais vibré au son de 6000 jeunes artistes aussi généreux. Avec leur harmonica tout neuf, ils ont appris tous ensemble à déjouer les pièges du train fantôme, à souffler dans les voiles de leur goélette pour s’éloigner des baleines voraces et à jouer un air de blues dans le Bayou pour libérer des esclaves de leur chaînes…

6000 enfantsCe sont les yeux des enfants qui racontent le mieux le plaisir de jouer leur première note, celle qui leur a donné l’étincelle de la musique.
Greg magicien
Et puis, pour que l’aventure continue, Greg se transforme. De conteur, il devient musicien, chef de chœur, danseur, chanteur, meneur de revue et surtout…magicien. Les répétitions débutent, le spectacle va bientôt commencer. Le théâtre antique se transforme à son tour en une immense scène, chacun danse, crie, chante, souffle, inspire au rythme de la musique entamé par 6000 artistes en herbe.

Scene Jazz a VienneTrois chansons sont au programme. Elles racontent des vies de blues à travers trois événements qui ont marqué cette aventure, comme si l’histoire de l’harmonica se confondait avec l’histoire de l’humanité.
Jeune harmonicisteCe voyage musical les propulse en 1863 dans le far ouest américain, puis en Irlande dans les années 20 et enfin dans les méandres du Mississippi, à l’époque des premiers pas dans l’espace. « Savez-vous que l’harmonica est le premier instrument que l’homme ait apporté sur la lune ? » leur raconte Greg.

Solo Greg
Le courant passe, Greg se lance dans un solo d’enfer, les enfants l’accompagnent avec des cris de joie, ils sont désormais intimes car ils ont créé ensemble leur premier concert.


Jeunes harmonicistesVient alors ce moment magique où 6000 étincelles se mettent à briller au fond de leurs yeux. Plus rien ne peut leur arriver, la musique est entrée dans leur cœur. L’harmonica de Greg sera désormais leur instrument de chevet et le blues leur musique intérieure.

Claude Muller

Le Chœur Meli-Meylan nous offre un concert comme un voyage

Le Chœur Meli-Meylan nous offre un concert comme un voyageCheffe de choeur Anne LaffilheVivaldi a inspiré à Anne Laffilhe, ce spectacle comme un voyage féerique au plus profond de nos rêves. Tout d’abord l’orchestre, seul en scène, se lance dans un joyeux concerto. Il permet au public de décoller de son quotidien pour s’envoler dans les contrées lointaines de son imaginaire. Le sourire monte alors aux lèvres de très nombreux spectateurs. La salle est comble. Le langage de la musique perce les derniers mystères.

L’entrée du chœur est tonitruante, son chant entraîne le public à oser… Tous franchissent alors les premiers pas qui mènent à ce grand voyage. Les violons nous guident vers leurs contrées romanesques…

.
Choeur-Meli-MeylanLorsque, les deux jeunes solistes aux voix d’or, entrent dans la danse, c’est pour animer cette immense fête. La rencontre se produit. L’énergie passe entre la foule, les notes des musiciens, les chants des choristes, l’histoire contée par Vivaldi, la chef de chœur, les voix des solistes et nous, comme assis au milieu d’une clairière ensoleillée.
Les réjouissances peuvent commencer.

Choeur-Meli-Meylan et ses 2 solistesC’est Le Magnificat.
Tous nos sens exultent. La musique nous entraîne vers la joie des retrouvailles avec l’univers. Les arbres, les notes, les fleurs, les oiseaux, les voix, les violons…tous frissonnent de plaisir.

Choeur-Meli-Meylan et  solisteLes solistes nous accompagnent dans cette nature foisonnante, nous sautons de branches en branches au gré du vent, nous voguons de flot en flot aux rythmes des sons… nous volons au fil du vent…

Enfin, le Lauda arrive comme une apothéose à cette fête des sens. Tous les musiciens, choristes, solistes… s’honorent chacun à leur tour. Le public exulte, presque sans conscience. Car c’est pour lui le retour sur terre qui commence. Toujours dans la joie et entre amis, tous entonnent la balade joyeuse de l’amour. Gloire à toi…

Claude Muller
Vivaldi à Meylan avec Le Chœur Meli-MeylanChoeur-Meli-Meylan, dirigé par Anne Laffilhe
Esther Mainieri Soprano
Clara Levy Mezzo Soprano
Marieke Hofmann Basse continue
Ensemble à cordes CNSMD Lyon
Athena Bandini Violon solo
Alain Arias Violon solo