Rencontres Brel – Les producteurs et agriculteurs de Chartreuse

Les producteurs et agriculteurs de ChartreuseAlexandra LamoureuxDurant tout le festival les agriculteurs se mobilisent pour proposer une restauration entièrement composée de produits locaux. Ceux-ci sont présents bénévolement pour préparer et servir les repas. « Nous travaillons d’arrache-pied pour transformer les produits sur place, de nombreux kilos de pommes de terre en frites (plus d’une tonne pendant le festival), des kilos de fromages et de tomates découpées, un nombre incalculable de saucisses passées au grill », ainsi s’exprime Alexandra Lamoureux, jeune productrice de fromage à Entremont le Vieux, en Savoie. Elle élève avec son mari une soixantaine de chèvres.
mangeoireVoilà déjà huit années qu’elle répond présente au festival. « Il s’agit d’un véritable défi : celui de prouver qu’il est possible de faire de la restauration rapide avec des produits frais de qualité ». La participation volontariste de ces forces vives de Chartreuse permet de faire connaître non seulement ce terroir mais aussi les atouts de la région toute entière. L’aide apportée par le Parc de Chartreuse se traduit par l’apport du savoir faire de techniciens dans des domaines divers.
mangeoire3Les douze producteurs sont aussi épaulés par une trentaine de bénévoles des Rencontres Brel. Les produits sont donc originaux, locaux et bien meilleurs que ceux que l’on trouve habituellement dans les festivals de musique. De plus, ils sont servis avec sourires et dynamisme.

Claude Muller

Aux Rencontres Brel, la vie est belle…

Aux Rencontres Brel, la vie est belle... Avec le soleil revenu, le deuxième jour du festival nous a réservé un grand show. C’est d’abord Lisa le Blanc qui a empli le chapiteau de chants puissants venus tout droit d’Acadie.
Lisa LeblancC’est du grand Art… C’est l’impression qui me vient immédiatement à l’esprit en regardant le spectacle de Julien Doré.
Julien DoreDe sa voix chaude et sensuelle, il emballe le chapiteau vers son monde idéal. Sa poésie composée de mots mystérieux emporte le public loin, très loin, dans ses rêves. Ses mélodies charment ses fans jusqu’au fond du cœur. Dès lors, c’est une vague humaine qui le suit dans ses moindres désirs. Il se fait tendre pour lancer des mots d’amour dans la salle, puis tout à coup, saute, virevolte sur scène…le son s’emballe, il se fait acrobate…quand il atterrit , la salle est en délire. Dès lors, il peut enchaîner ses tubes, plus rien ne peut arriver, l’osmose est totale…
Claude Muller